On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2011/01/27 00:20     > Recent changes

 

../files/articles/nocinema/template/2.jpg../files/articles/nocinema/template/3.jpg../files/articles/nocinema/template/5.jpg../files/articles/nocinema/template/6.jpg../files/articles/nocinema/template/10.jpg../files/articles/nocinema/template/12.jpg../files/articles/nocinema/template/13.jpg../files/articles/nocinema/template/15.jpg../files/articles/nocinema/template/1.jpg
« Tout ce qui bouge sur un écran est du cinéma. » (Jean Renoir)


  Sommaire / Contents 





Clara Law, The Goddess of 1967, 2000




























Source :

http://www.youtube.com/watch?v=uXhOamnjp9E


The Goddess of 1967

de Clara Law

Australie
35mm
Durée : 1h58
Année : 2000

Dans son dernier film, Clara Law, Chinoise de Hong-Kong, met en scène un Japonais à la recherche par internet de la voiture de ses rêves, une DS Citroën de '67, autrement dit une «Déesse» (Goddess). Il finit par la découvrir en Australie où il part l'acheter. Là-bas, une jeune aveugle de 17 ans se propose de l'aider. Ils entreprennent alors ensemble un voyage érotique dans le désert.

Clara Law a fait parler d'elle en Suisse pour la première fois avec son film Autumn Moon, dans lequel elle mettait en scène avec un certain laconisme la rencontre de deux intellectuels dans le décor de Hong-Kong. Le sujet reste le même, le décor change. Le désir de raconter une histoire par les images, c'est là la force de Clara Law. Elle implante cette histoire d'amour entre ce Japonais et cette Australienne dans le paysage, joue un jeu osé avec les couleurs et offre au cinéma un accent très personnel.

Un road-movie clippé où l’errance des héros sert de théâtre aux minauderies graphiques de la cinéaste sur la couleur et le cadre qui incluent l’emploi de transparences très arty pour figurer le paysage vu de l’intérieur de la DS. La dimension narrative est reléguée dans des flashes-back

indépendants où l’on remonte chronologiquement le passé forcément sordide de l’héroïne et de sa famille.



../files/articles/nocinema/law/160a.jpg

../files/articles/nocinema/law/160b.jpg

../files/articles/nocinema/law/160c.jpg

../files/articles/nocinema/law/160d.jpg

../files/articles/nocinema/law/089a.jpg

../files/articles/nocinema/law/089b.jpg






  Sommaire / Contents 










   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2020 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).