On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2012/06/11 21:53     > Recent changes

 

../files/articles/nocinema/template/2.jpg../files/articles/nocinema/template/3.jpg../files/articles/nocinema/template/5.jpg../files/articles/nocinema/template/6.jpg../files/articles/nocinema/template/10.jpg../files/articles/nocinema/template/12.jpg../files/articles/nocinema/template/13.jpg../files/articles/nocinema/template/15.jpg../files/articles/nocinema/template/1.jpg
« Tout ce qui bouge sur un écran est du cinéma. » (Jean Renoir)





Sommaire / Contents


Les interludes (Movietone) (Soundie) (2010)(Edit)

Présentation

Une des pratiques majeures de l'utilisation de bases de données ou de l'utilisation de données existantes organisées et répertoriées par des moteurs d'indexation (comme les moteurs de recherche par exemple), est la pratique générative permettant de produire, à l'aide d'un programme conçu à cet effet, une réalisation qui combine ou assemble d'une manière inédite des contenus pré-existants dont la destination première est différente de l'action produite par le programme. En tout cas, parmi l'ensemble des pratiques indexées sur les bases de données, c'est celle-ci qui m'est la plus familière et à laquelle je vais m'attacher pour cet exercice.

La nature d'un tel programme est liée à la nécessité de "programmer" de nouveaux circuits et agencements dans ces contenus qui pour la plupart sont invisibles à cause de leur quantité phénoménale ou parce qu'ils sont structurés d'une manière différente pour être consultés d'une manière précise. Cet exercice me permet d'aborder deux projets déjà existants qui sont eux-mêmes à la fois programmés et structurés en bases de données à partir de données, justement, glanées sur les réseaux électroniques, c'est-à-dire que celles-ci sont déjà numérisées et diffusées. Mon intention va être de créer une nouvelle combinaison à partir de ces deux projets, ce que je n'ai jamais fait jusqu'à présent.

Le premier de ces projets est nocinema.org http://nocinema.org/, et qui produit systématiquement et automatiquement, à l'aide d'un programme conçu à cet effet, des séquences filmiques audio-visuelles à partir de webcams captées et sélectionnées, et d'un dispositif contributif sonore pour constituer les hypothétiques bande-sons de ces films. Le second projet est Locustream, un réseau de microphones ouverts, maintenu par le programme de recherche Locus Sonus, que je coordonne avec Peter Sinclair, http://locusonus.org/soundmap/. Dans ce projet totalement contributif, un programme automatique sur un serveur ainsi que des dispositifs spécifiques de streaming, ont été conçus par Locus Sonus afin d'automatiser le projet en ligne et de rendre son évolution spontanée.

Ma proposition est de produire un projet hybride, intitulé Movietone[1], entièrement en streaming audio et vidéo à partir du catalogue des webcams (dont la plupart est utilisée par nocinema.org) et du répertoire des microphones ouverts Locustream.

En piochant dans ces deux bases de données (toutes les deux construites en PHP / mySQL), il s'agit d'une part

  • de quitter l'aspect "réaliste" jusqu'à présent utilisé dans nocinema, qui se présente comme un "film" documentaire insolite et fortuit, pour traiter les images vidéo et les amener à devenir des images abstraites, ce qui serait la particularité de ce projet Movietone conçu comme une variante du projet initial,
  • et d'associer à ces images "flottantes" dissociées de leur origine et de leur captation dans des contextes "naturels", des prises de son en direct, telles des phonographies, qui, réhaussées de leur association avec ces images abstraites, obtiendraient une attention particulière et une "audio-vision" assez troublante : un projet acousmatique et télématique audio-visuel "ambiental" et concret.

Le programme activé à partir de l'url suivante — cliquez ici — agence automatiquement et aléatoirement des séquences d'image modifiées des webcams, et des captations microphoniques en direct. L'ensemble est simultané et est produit en direct, sans enregistrement (il est en fait non enregistrable).

Les séquences vidéo et audio sont synchronisées : chacune dure 3mn30. (Il est conseillé de baisser légèrement le son afin d'obtenir un équilibre avec le déroulement des images vidéo et d'utiliser la fonction plein écran du navigateur Internet - sur FIrefox : cmd+shift+F sur osX).

Par ces agencements et traitements, nous obtenons des images et des sons dissociés de leur source et origine, en se syntonisant sur les deux répertoires et bases de données, afin d'affecter ces deux inputs à la composition audio-visuelle Movietone : l'output est imprévisible ; des deux provenances, Movietone conçoit un nouvel adressage : entre figuration (les sons) et abstraction (les images). Il s'agit en quelque sorte d'un appareil de perception qui, par le biais de ses ponctions dans les captations en direct (vidéo et audio), rétablit une vision flottante du monde malgré la nature chronométrique et hyper-répertoriée de nos technologies qui sont basées sur une célérité de plus en plus optimum.

En même temps, ce projet joue sur la synchronicité de lecture des deux bases de données et également sur celle du programme qui génère les séquences audio-visuelles. Parfaitement synchrone, il crée des écarts entre le capté, le lu et le perçu.

Movietone a été réalisé spécialement pour le séminaire Territoires et Cartographies' mené par Jocelyn Robert, dans le cadre de mon cursus Ph.D. à l'Université Laval Québec (Auditoriums Internet).

Jérôme Joy
1 décembre 2010

La réalisation de Movietone a été rendue possible par la collaboration avec les serveurs The Thing et nujus.net à New York.
Movietone est réalisé avec le soutien de nujus.net NYC (http://nujus.net/) et de Locus Sonus (http://locusonus.org/).
Programmation, web design et développement technique : Jérôme Joy et Stéphane Cousot














   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2020 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).