On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2011/01/27 14:05     > Recent changes

 

../files/articles/nocinema/template/2.jpg../files/articles/nocinema/template/3.jpg../files/articles/nocinema/template/5.jpg../files/articles/nocinema/template/6.jpg../files/articles/nocinema/template/10.jpg../files/articles/nocinema/template/12.jpg../files/articles/nocinema/template/13.jpg../files/articles/nocinema/template/15.jpg../files/articles/nocinema/template/1.jpg
« Tout ce qui bouge sur un écran est du cinéma. » (Jean Renoir)





Sommaire / Contents


Fuurin Cinema - live cinema (2009)(Edit)

Variation d'Interludes, Fuurin Cinema est un micro-cinéma réalisé avec des images et des sons du quotidien, à partir de prises d'images et de prises de son non enregistrées et captées en direct via Internet dans des contextes distants et proches qui ainsi se retrouvent reliés par le dispositif mis en place.

Présenté sous la forme de deux dispositifs placés dans une maison dans le quartier de Koganecho à Yokohama au Japon, il fait émerger l'inattendu (et l'inentendu) dans le quotidien, à l'image de fuurins tintinnabulant au gré du vent. Ce cinéma en direct est produit par l'assemblage instantané, par la technique de streaming, au gré des événements et des ambiances, d'images en temps réel provenant de webcams situées dans l'espace public dans 8 lieux différents autour du globe, et de sons captés par un microphone ouvert placé dans le quartier de Koganecho.

L'ensemble ralentit ces flux d'images et de sons toujours différents, sans début ni fin, et le spectateur reconstitue, par sa perception dans l'instant, ces fictions continuelles issues du réel et du monde ordinaire. Deux salles d'une maison sont utilisées comme dispositifs de cinéma, chacun montrant une séquence infinie de 4 images avec le son d'un microphone ouvert (en streaming) qui capte un point d'ambiance du quartier. Chaque dispositif est constitué d'un mini-pc et d'un pico-projecteur et d'un système surround de haut-parleurs.

Fuurin Cinema a été réalisé spécialement pour l'exposition Village / Koganecho Bazaar au Koganecho Area Management Center à Yokohama (Japon).

Références :
http://www.koganecho.net/artist_in_residence/jerome-joy.html
http://nowherenowsomewherenowhere.com/

http://www.koganecho.net/artist_in_residence/images/Jerome_Joy-Fuurin_Cinema.jpg

Fuurin Cinema, Yokohama

http://www.nowherenowsomewherenowhere.com/files/j2rome-02.jpg

Fuurin Cinema, Biennale de Lyon

Jérôme Joy
sept 2008 / rev oct 2009

La réalisation de Fuurin Cinema a été rendue possible par la collaboration avec les serveurs The Thing et nujus.net à New York.
Fuurin Cinema est réalisé avec le soutien de nujus.net NYC (http://nujus.net/) et de Locus Sonus (http://locusonus.org/).
Programmation, web design et développement technique : Jérôme Joy et Stéphane Cousot














   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2020 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).