On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2011/01/24 11:18     > Recent changes

 

../files/articles/nocinema/template/2.jpg../files/articles/nocinema/template/3.jpg../files/articles/nocinema/template/5.jpg../files/articles/nocinema/template/6.jpg../files/articles/nocinema/template/10.jpg../files/articles/nocinema/template/12.jpg../files/articles/nocinema/template/13.jpg../files/articles/nocinema/template/15.jpg../files/articles/nocinema/template/1.jpg
« Tout ce qui bouge sur un écran est du cinéma. » (Jean Renoir)


  Sommaire / Contents 





Marguerite Duras, Son Nom de Venise dans Calcutta Désert, 1976




Son nom de Venise dans Calcutta désert(Edit)

de Marguerite Duras
avec :
35mm
Durée : 2h05
Année : 1976


Inspiré du film India song, ce film raconte la même histoire mais les lieux sont vidés par la mort. Indes, 1930. Anne-Marie Stretter est morte. Elle fut la femme de l'ambassadeur de France, renonça à la musique, vécu un amour absolu et secret et fut aimée à la folie par le vice-consul du Lahore. Pour Valentine Beldat, Son nom de Venise est un film envoûtant. Il reprend la bande-son d'INDIA SONG, mais sur d'autres images : Marguerite Duras filme inlassablement les ruines du Palais Rotschild à Boulogne. Pas d'acteurs, simplement des plans obsédants des façades, du parcs, de pièces vides et délabrées, des caves... Dans cet univers abandonné des voix tentent de se souvenir d'une histoire.

Dans India Song le système de représentation est entièrement conçu pour éviter une liquidation du texte par l'image — on notera que sur le tournage, en partie improvisé, le hasard est largement intervenu pour seconder les intentions de l'auteur. Ainsi, l'actualisation des personnages et des décors est-elle très incomplète : la voix des acteurs ne s'articule pas sur les visages présentés à l'écran ; les lieux filmés ressemblent vaguement aux lieux évoqués sur la bande-son ; l'action est évacuée du cadre, de sorte que tout concourt à élaborer une représentation partielle de l'histoire, qui préserve ainsi son aura d'indéfinition…. Plus radical, Son nom de Venise dans Calcutta désert utilise la même bande-son qu'India Song mais n'expose plus au regard le moindre corps à l'écran : il apparaît alors clairement que les images, au lieu d'achever la représentation, sont utilisées comme des auxiliaires de cette représentation aussi défectueux que les mots eux-mêmes.






  Sommaire / Contents 










   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2020 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).