On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2011/01/24 11:14     > Recent changes

 

../files/articles/nocinema/template/2.jpg../files/articles/nocinema/template/3.jpg../files/articles/nocinema/template/5.jpg../files/articles/nocinema/template/6.jpg../files/articles/nocinema/template/10.jpg../files/articles/nocinema/template/12.jpg../files/articles/nocinema/template/13.jpg../files/articles/nocinema/template/15.jpg../files/articles/nocinema/template/1.jpg
« Tout ce qui bouge sur un écran est du cinéma. » (Jean Renoir)


  Sommaire / Contents 





Marguerite Duras, Les Mains Négatives, 1979







Le texte dit par Marguerite Duras interprète comme un appel les traces des mains peintes il y a trente mille ans sur les parois de certaines grottes du nord-ouest de l'Espagne. Le texte est tantôt à la troisième personne ("L'homme est venu seul dans la grotte, face à l'océan"), tantôt à la première ("Je suis quelqu'un, je suis celui qui appelait, qui criait dans cette lumière blanche"). L'image est constituée d'une série de longs travellings fluides dans Paris quasi-désert - en gros: de la place de la Bastille aux Champs-Élysées, via les grands boulevards (où l'on aperçoit, devant le Rex, un groupe de balayeurs) et l'Opéra. Au début, il fait encore nuit, puis c'est le petit matin.







  Sommaire / Contents 










   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2020 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).