On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2013/08/08 07:07     > Recent changes

 


ProjectsIndexAlphaProjectsIndexChrono






Projects Ryan & Joy : — Ryan-Joy



1984-1985(Edit)

avant-monde I, II & III (vinyles)(Edit)

(david ryan - jérôme joy)(Edit)




bandes magnétiques, manipulations de disques.
en collaboration avec david ryan.
English title : Foreworld
tapes, vinyles manipulations & treatments
.

collaboration w/ david ryan.
Dur: variable


stravinskymontage (Avant-Monde I & II)
collaboration w/ david ryan.
tapes, vinyles manipulations & treatments.Dur: 11mn15s
oiseauxmontage (Avant-Monde I & II)
collaboration w/ david ryan.
tapes, vinyles manipulations & treatments.Dur: 24mn42s
les battements (Avant-Monde I & II)
collaboration w/ david ryan.
tapes, vinyles manipulations & treatments.Dur: 15mn30s
vents (série Avant-Monde)
collaboration w/ david ryan.
tapes, vinyles manipulations & treatments.Dur: variable
eaux (série Avant-Monde)
collaboration w/ david ryan.
tapes, vinyles manipulations & treatments.Dur: variable
orages (série Avant-Monde)
collaboration w/ david ryan.
tapes, vinyles manipulations & treatments.Dur: variable
oiseaux (série Avant-Monde)
collaboration w/ david ryan.
tapes, vinyles manipulations & treatments.Dur: variable
variations avant-monde (Avant-Monde III)
collaboration w/ david ryan.
tapes, vinyles manipulations & treatments.Dur: 33mn




réalisations / performances

L'Avant-Monde I, Centre National des Arts Plastiques, Jardin des Plantes de Bordeaux, mai 1984 (annulé) (projet non réalisé)
langue de pierre (Auditorium pour JMM), exposition/musique, Commande du Centre d'Art Contemporain de Cadillac et du FRAC Aquitaine, Émotions en Aquitaine VI, "Quatre châteaux une abbaye" avec G. Pennone, D. Buren, F. Vergier et M.F. Poutays. du 11 mai au 15 septembre 1985.
L'Avant-Monde II (Sur Les Rayons), actions/récit, Commande de la DRAC Pays de La Loire , Nantes, juin 1985
série avant-monde, Sagas exposition collective, FRAC Midi-Pyrénées, Palau Meca, Barcelone, 18 juin-28 juillet 1985.
série avant-monde, Itinéraires du Versant Sud (Espagne, France, Italie) / Figures, exposition collective, FRAC Midi-Pyrénées, 3 décembre 1985-26 février 1986.
les quatre chemins (Avant-Monde III), Préfiguration du Musée d'Art Moderne et de la Création Contemporaine, Moments d'une Démarche III, en collaboration avec le Festival International Piano aux Jacobins, Cloître des Jacobins, Toulouse, 13 septembre 1985.







RYAN & JOY :
Ref wiki pages :
Ryan & Joy - documentation
Ryan & Joy - les scénarios 1983-1985
Ryan & Joy - les peintures à plusieurs 1982-1985
Ryan & Joy - les avant-monde 1983-1985
Ryan & Joy - les bande-son 1983-1985

Ref txt:
Ryan & Joy - un projet collectif (2002)
L'Ultime 1984 - Ryan & Joy - archives (2012) (pdf)
L'Ultime 1984 - Ryan & Joy (2012)
Le Récit de Michael, version Nothing at All - Ryan & Joy (2016)




cliquez sur les images pour les agrandir — click images to enlarge






AUDIO : : : : : : : : : :


Avant-Monde I & II (extrait : Stravinskymontage (1984) (11mn)
(bandes magnétiques, manipulations de disques) — (tapes, vinyles manipulations & treatments)


Avant-Monde I & II (extrait : Les Battements (1984) (15mn)
(bandes magnétiques, manipulations de disques) — (tapes, vinyles manipulations & treatments)


Avant-Monde I & II (extrait : Oiseauxmontage (1984) (24mn)
(bandes magnétiques, manipulations de disques) — (tapes, vinyles manipulations & treatments)


Série Avant-Monde : auditorium 1 (vents) (phonographies montées) (1985) (variable)



Série Avant-Monde : auditorium 1 (eaux) (phonographies montées) (1985) (variable)



Avant-Monde III : variations avant-monde (1985) (33mn)






Ces pièces sont en quelque sorte des "arrangements" conçus en tant que combinaisons de réservoirs et de séquences, dont chacune contenait des enregistrements effectués soit en "plein air" (prises de son sur le terrain) soit à partir d'échantillons d'enregistrements existants (à partir de vinyles par exemple). La combinaison de ces séquences était utilisée pour construire des narrations sonores en tant que parties sonores de nos performances. Le montage était la seule technique utilisée, correspondant aux machines que nous avions à l'époque (enregistreurs audio cassette, pick-up, etc.). Tous les accidents liés à cette technique étaient explorés.
Échantillonnages et montages par combinaisons étaient le vecteur de création d'ambiances, basées sur la répétition, les surprises et les séquences bouclées.

Le travail de manipulation de bandes magnétiques d'enregistrements sonores et de musiques détournées (à partir de vinyles) ainsi que celui de réalisation de phonographies (enregistrements de prises de sons sur des sites : forêts, bords de mer, de rivière, de route, etc.) mêlées lors des actions / performances à des séquences de musique instrumentale, ont permis la construction de dispositifs de superposition aléatoire (comme notamment dans Auditorium pour JMM pour le projet "Langue de Pierre"). L'utilisation de l'aléatoire avait débuté avec Rien n'est jamais tout-à-fait achevé en 1982-1983 par l'utilisation de la superposition de la diffusion d'une bande magnétique et du jeu en direct et improvisé sur une guitare basse électrique. Dans la série des "Avant-Monde" (1984-1985) ainsi que dans "Langue de Pierre" (1985), les bandes-son réalisées utilisaient des dispositifs simultanés de lectures (sur des lecteurs de cassettes), parfois disposés dans des espaces différenciés et concomitants, en laissant les diffusions sonores se mêler et créer des reliefs et des superpositions fortuites. Ce mode de composition avec l'aléatoire a été quasi permanent dans notre travail comme un procédé pour faire surgir de l'inattendu. La série des douze phonographies intitulée Occupations (1986) de Jérôme Joy utilise ce procédé d'interactions entre les diffusions des bandes magnétiques que l'on peut combiner au gré entre elles, et entre les ambiances sonores existantes des espaces dans lesquels ces diffusions sont prévues.
Cette pratique du « mixage » et, malgré tout, du « montage » en suites de séquences articulées entre elles, a innervé et occupé toute cette série de musiques et « bandes-son » au sein de nos réalisations.

En entreprenant "Stravinskymontage" en 1984, nous (David Ryan et moi-même) ne savions pas que ce nous faisions était du "sampling", pratique qui allait se généraliser lors de la décennie suivante avec l'arrivée des échantillonneurs. Notre intention était simple : comment créer une "bande-son" à une ou des actions/performances (L'Avant-Monde) à partir du matériel minimum qui était le nôtre, un enregistreur à cassettes que je possédais et un électrophone dans l'atelier de David ? À partir d'un vinyle d'Igor Stravinsky, "Petrushka", et de manipulations longues et répétées (chaque sample est "fait à la main"), par des lectures et enregistrements successifs, nous avons conçu en quelque sorte un scénario constitué de durées correspondant à la répétition de samples : les battements de percussion, la ritournelle de piano, les cinglances orchestrales, etc.

Nous avons continué en 1984 et 1985 cette pratique pour d'autres bande-sons : "Les Battements" (percussions) et "Oiseauxmontage" (à partir de vinyles d'enregistrements animaliers), associés au "Stravinskymontage" pour L'Avant-Monde à Nantes, puis plus tard pour "Langue de Pierre (Vents, Eaux, Orages)" et Les "Quatre Chemins (Variations Avant-Monde)" à Toulouse. Quant à l'utilisation de la musique de Stravinsky, nous ne soucions pas de questions de copyright ; la question de piratage ou de pillage n'était pas un principe, mais plutôt une méthode et un moyen d'aller vite et de se faire surprendre. En effet, les répétitions d'échantillons, en cut-ups, à partir de musiques domestiquées donnaient un caractère physique et "sauvage", ordonné dans le désordonné, et vice-versa, accentué par les accidents de calage, dûs aux poses du bras du pick-up sur le vinyle et aux petits décalages de synchronisation au montage "en direct" et "à la volée" sur la cassette audio. Ces accidents font "ripper" le son, créant des surprises et des accidents dans la répétition. Ceci nous convenait parfaitement car cela rejoignait le travail de répétition en peinture (et la réflexion sur les comportements du peintre et de la remise en cause des gestes et du "style"), et le travail de collaboration et d'interaction, l'un de nous deux agissant dans le travail de l'autre.

Entre musique industrielle, musique répétitive, et collages sonores (cut-ups, found footage), la facture des percussions, par exemple, dans les "Stravinskymontage" (et reprise dans "Les Battements") font irrésistiblement penser aux concerts et performances de Test Dept, les "metal bashers" anglais (à l'époque, le festival Divergences/Divisions à Bordeaux permettait d'accéder aux principaux acteurs de la musique industrielle et noise). La référence au sillon fermé de la musique concrète, animée par Pierre Schaeffer, vient aussi automatiquement en tête à cause de la boucle, mais aussi en raison de l'utilisation d'échantillons instrumentaux.

Un autre lien peut être tracé a posteriori avec les "Plunderphonics" et "Rascali Klepitoires" de John Oswald, qui sera retrouvé au travers des Musiques Populaires Re-Composées de 2011. D'ailleurs, j'ai collaboré aux "Rascali Klepitoires" de John Oswald en 2009 en devenant l'un des chefs d'orchestre, dirigeant le Arson Philharmonic Orchestra, de l'une des œuvres de ce répertoire. Un autre lien est aussi "Strathoven" de Luc Ferrari (1985).





[voir aussi / see also "Phonographies Montées / Cut Phonographies (vinyls) / Auditorium pour JMM"]









   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2020 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).