On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2011/04/25 10:48     > Recent changes

 




6.5.2. — 1970-1990 Sommaire Télémusique — — Sommaire Auditoriums Internet6.5.4. — 1995-2000





6.5.3. Chronologie 1990 — 1995(Edit)
  • 1990 :
    Drahtvenuskörper (Wire-Venus-Body) de Mia Zabelka : un concert radio pour voix et violon par téléphone en direct.
  • 1991 :
    Four Decades of Composing : un projet de Pauline Oliveros incluant la transmission par vidéo-téléphone entre 6 villes (Houston, La Jolla, San Francisco, Los Angeles, New York, Kinston) et les performances d’une cinquantaine d’artistes et musiciens.
  • 1992 :
    Santa Monica — Paris Murmurant : une œuvre musicale en réseau de Bonnie Barnett rassemblant simultanément des chanteurs à Santa Monica et à Paris.
  • 1992 :
    « Brunch in California — Dinner in France » : un concert en réseau via des connections video et MIDI lors du Festical Manca en collaboration avec l’Electronic Café en Californie, avec Morton Subotnik, David Rosenboom, Terry Riley et Michel Redolfi.
  • 1992 :
    « Puente Telefonico », événement radio et télématique entre Expo’92 à Séville et les studios ORF à Vienne, incluant une sculpture sonore interactive « Sound Poles » (par Gerfried Stocker et Horst Hoertner) pouvant être pilotés par les publics des deux lieux.
  • 1992 :
    « Chip Radio », concert télématique entre plusieurs villes en Autriche (ORF, avec Mia Zabelka, Gerfried Stocker, Horst Hoertner, Seppo Gruendler, etc.).
  • 1993 :
    Le CIRM à Nice organise un concert transatlantique avec l'Electronic Café à Santa Monica : Terry Riley improvise sur ses claviers en Californie et pilote en même temps un Disklavier à Nice, avec la participation de Jean-Claude Risset et de Michel Pascal; la liaison (MIDI) s'effectuant par modem et videophone avec le logiciel MidiPhone (Risset 1998; Martinez, 1999)[1].
  • 1993 :
    En 1993, l'University of Southern California Information Sciences Institute a commencé à réaliser des concerts en réseau sur Internet (Sawchuk & al., 2003)[2].
  • 1993 :
    MIDI jam session entre Matt Rogalsky et Dan Scheidt (au Western Front à Vancouver) et Seppo Gründler (au Zero Projekt à Innsbrück en Autriche).
  • 1993 :
    Un concert télématique en temps réel a eu lieu entre Graz, Innsbrück et Linz en Autriche via les moyens techniques de l’ORF et était retransmis en direct à la télévision et à la radio (avec Roberto Paci Dalo, Isabella Bordoni, Gerfried Stocker, Horst Hoertner, Mia Zabelka, etc.).
  • 1994 :
    Sound Island (Ile Sonore) réalisé à Paris en 1994 par Bill Fontana. Le projet a consisté en une installation donnant à entendre sur la plate-forme de l’Arc de Triomphe des sons en provenance directe par ligne téléphonique de 16 lieux parisiens significatifs, tandis que simultanément et par la même technologie, les sons captés par des microphones sur la Côte de Normandie pouvaient être écoutés dans les couloirs d’accès et depuis la Place de l’Étoile.
  • 1994 :
    Le groupe Future Sound of London (FSOL) a réalisé la tournée et le cd « ISDN » en 1994 en restant « à la maison ». Ils jouaient à partir de chez eux avec une connexion ISDN (RNIS). Ce projet a été accueilli dans l’événement « Before and After Ambient » organisé par l’Electronic Café à The Kitchen à New York.
  • 1994 :
    « Three Cities », un télé-concert multimedia co-produit par le Electronic Cafe International et CalArts, avec la participation de Morton Subotnik, David Rosenboom, Steina Vasulka, Leo Smith et J.B. Floyd. Morton Subotnik à New York joua en réseau sur un Disklavier à Santa Monica via des commandes MIDI. Les autres concerts utilisaient aussi des jeux en réseau entre des Disklaviers, ainsi qu’un violon MIDI (joué par Steina Vasulka à Santa Fe, pilotant des lecteurs videodisks à Santa Monica et à New York.
  • 1994 :
    Concerts ISDN (RNIS) par le Sensorband (Atau Tanaka, Zbigniew Karskowski, Edwin van der Heide et avec la collaboration d’autres musiciens pour certains concerts : Tito Diaz, Suguru Goto, Camel Zekri, Asano, Lagoswki, etc.) : New York-Paris, Sonar Festival 1995 (Amsterdam, Barcelone), Festival Aye Aye 1996 (France, IAMAS Japon, Melbourne Australie), Obscure residency Meduse Québec 1996, Sonar Festival 1997 (Montréal, Barcelone), Web-bar 1997 (Paris, Tokyo), Festival Art Futura 1997 (Madrid, Tokyo), Estacion Futura 1998 (Madrid, Tokyo), Festival des Arts Électroniques de Dijon 1999 (Dijon, Tokyo), etc.
  • 1994 :
    Développement rapide du World Wide Web (WWW) et des ressources “freeware” (Risset, 98).
  • 1995 :
    RealAudio développé par la société RealNetworks est un format de streaming permettant de jouer le son en même temps qu’il se télécharge; il utilise les protocoles HTTP et RTSP et différents “codecs” (encodeur/décodeur).
  • 1995 :
    Le collectif ResRocket (Willy Henshall, Tim Bran, Matt Moller et Canton Becker) a développé en 1995 une application permettant de faire des concerts MIDI en réseau, chaque musicien ayant son « studio virtuel » et à l'aide de ce programme, baptisé « DRGN » (Distributed Realtime Groove Network), participe à des jam sessions et compose ensemble simultanément sur le même morceau.
  • 1995 :
    au Festival Manca en 1995, concert durant lequel David Hykes chantait avec son ensemble vocal à New York (The Harmonic Choir), le son étant transporté via ISDN et diffusé dans l'espace acoustique réverbérant (12 sec.) de l'Abbaye du Thoronet dans le Sud de la France, et ainsi « traité », retransmis en temps réel dans la salle de concert de The Kitchen (un des premiers exemples de « téléacoustique ») (Risset, 1998).
  • 1995 :
    le « Studio En Ligne » (On-Line Studio) développé par l’IRCAM à Paris en collaboration avec Sun Microsystems et basé sur une technologie web serveur/client, proposait l’accès à distance à des banques de sons et des outils de traitements sonores (tel que le phase vocoder SVP) localisés à l’IRCAM (Risset, 1998; Wöhrmann & Gallet, 2002).






6.5.2. — 1970-1990 Sommaire6.5.4. — 1995-2000






  1. Martinez, Luc (1999). Réseau Haut-Débit. Territoire de Création Musicale. JIM 99, Paris, 17-19 mai 1999.
  2. Sawchuk, A., Chew, E., Zimmermann, R., Papadopoulos,C. & Kyriakakis,C. (2003). From remote media immersion to Distributed Immersive Performance. In ETP '03: Proceedings of the 2003 ACM SIGMM workshop on Experiential telepresence, (pp. 110-120). ACM Press New York, NY, USA. http://doi.acm.org/10.1145/982484.982506





   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2019 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).