On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2011/04/25 10:48     > Recent changes

 




6.5.1. — 1960-1970 Sommaire Télémusique — — Sommaire Auditoriums Internet6.5.3. — 1990-1995





6.5.2. Chronologie 1970 — 1990(Edit)
  • 1973 :
    Le premier concert diffusé en direct sur satellite : « Aloha from Hawaii via satellite » d’Elvis Presley.
  • 1976 :
    Messages et programmes étaient transmis par réseau entre l’Ircam et Stanford - un réseau dont il a fallu des mois pour découvrir qui payait les communications (c’était l’hôpital de Stanford) (Risset, 1998)(à developper)
  • 1980 :
    Hole in Space de Kit Galloway et Sherrie Rabinowitz : une “sculpture” télématique reliant deux lieux (vitrines dans une rue) par une connexion satellite en direct, entre Locus Angeles et New York, captant chacun en vidéo et en audio les publics placés devant ces vitrines.
  • 1983 :
    En novembre 1983, plusieurs musiciens et artistes participent à un événement de « telephone music » à partir de trois lieux (durant 20 minutes) : Artpool (Budapest), Blix/ÖKS (Vienne) et la galerie Aufbau-Abbau (Berlin).
  • 1986 :
    « The Network Muse » (Automatic Music Band Festival) à The Lab à San Francisco, organisé par des membres du futur The Hub : Tim Perkis, John Bischoff et Chris Brown. Ce mini-festival montraient différents projets collectifs de compositeurs utilisant des systèmes en réseau[1].
  • 1987 :
    Concert de musique en réseau par « The Hub » à Experimental Media et Clocktower à New York, organisé par Nicolas Collins. Deux trios de musiciens-compositeurs interconnectés entre eux jouaient simultanément dans deux lieux reliés par un modem sur une ligne téléphonique. Le collectif « The Hub » (issu de The League of Automatic Composers) actif de 1976 à 1987 est une des références majeures de la musique en réseau. Ce collectif jouait sur des configurations informatiques et électroniques interconnectées. « The Hub » a expérimenté des concerts en réseau basés sur des communications MIDI sur Internet et distribués sur plusieurs lieux — toutefois, "il a été plus difficile que prévu de résoudre les problèmes logiciel sur chacun des ordinateurs placés dans chaque lieu à cause de la disparité des OS et des vitesses de CPU".[2]
  • 1987 :
    Köln San Francisco Sound Bridge : ce projet de Bill Fontana utilisait des communications satellite pour transmettre simultanément 18 sources sonores à Cologne et 18 à San Francisco, diffusées parallèlement dans chacun des sites, l’ensemble étant mixé en direct par l’auteur sur la radio WDR en collaboration avec l’American Public Radio, le Ludwig Museum de Cologne et le Museum of Contemporary Art de San Francisco.[3]
  • 1987 :
    Ordinateur NeXT avec messagerie, logiciel musical et sortie sonore (Risset, 1998). (à développer)
  • 1988 :
    Radio-drum et Intelligent Instruments (Mathews, Stanford); Hyperinstruments (Machover & Chung, MIT) (Risset, 1998) (à développer)
  • 1989 :
    Programme modulaire Max de gestion temps réel (Puckette, Ircam) (Risset, 1998) (à développer)






6.5.1. — 1960-1970 Sommaire6.5.3. — 1990-1995






  1. Bischoff J. & Brown, C., http://crossfade.walkerart.org/brownbischoff/
  2. « It was more difficult than imagined to debug all of the software problems on each of the different machines with different operating systems and CPU speeds in different cities », Bischoff, J.; Brown, C., http://crossfade.walkerart.org/brownbischoff/
  3. http://www.resoundings.org/





   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2019 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).