On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2019/10/29 12:31     > Recent changes

 

QWAT ?(Edit)

(mise à jour 29 oct. 2019)



Jean-Christophe Feldhandler, Matéo Guyon, Jérôme Joy, Bruno Lemaître
un quatuor instrumental et électronique de musique expérimentale










prochains concerts :(Edit)


(voir en bas de page)

le jeudi 24 octobre 2019 — La Halle au Blé, Bourges, 20h — Programme : Close Constellations and a Drum on the Ground (2010-2018) de Michael Pisaro (pour crotales, guitares électriques, percussions et dispositifs électroniques), Sculptures Musicales (1989) de John Cage, Noisense #2 Melodiotiosities pour 4 tam-tams (2014-2018), de Jérôme Joy

le mardi 22 octobre 2019 — ENSA École Nationale Supérieure d'Art de Bourges, salle d'écoute, 19h : Four6 pour quatre interprètes avec n'importe quelles sources sonores (1992), de John Cage

le mardi 22 octobre 2019 — ENSA École Nationale Supérieure d'Art de Bourges, salle d'écoute, 14h : Two Stones (2008) de Michael Pisaro

le lundi 21 octobre 2019 — CRD Conservatoire de Bourges, 18h : Noisense #1 Rotatorattlers pour multiple percussions (2014), de Jérôme Joy, avec les élèves de la classe de percussions (Alain Pelletier)




le quatuor :(Edit)




../QWAT/site/qwat8.jpg

QWAT? est un quatuor instrumental et électronique de musique expérimentale constitué à Saint-Nazaire à la suite de participations à plusieurs festivals. Il développe un répertoire vivifiant d’œuvres actuelles, à la fois en création et en interprétation. Combinant aussi composition et improvisation, le quatuor explore tout un pan historique et contemporain des musiques à la croisée de plusieurs domaines.

QWAT? propose de faire vivre des expériences uniques sonores et musicales à des auditeurs en ouvrant des formes de concert "envoûtantes" et à la fois enveloppantes et méditantes, qui viennent faire vibrer le quotidien et les espaces.

Chaque concert est un espace et un moment de musique que le quatuor explore de différentes manières, dans la durée et dans l’excitation d’acoustiques physiques et parfois virtuelles et électroniques.

QWAT? révèle les nombreux croisements féconds entre musique, arts plastiques, littérature, cinéma, architecture, etc. qui ont animé et nourri les périodes dites d'avant-garde au XXème siècle jusqu'à générer des œuvres très spécifiques, entre performances, actions et installations, et qui animent encore toute une frange essentielle de la musique la plus actuelle en continuant d'interroger la place de la musique et de la création artistique dans les enjeux contemporains tout autant que dans notre quotidien le plus simple.

QWAT? s'ouvre aux explorations actuelles de la musique en réunissant quatre instrumentistes, interprètes, improvisateurs et compositeurs provenant d'horizons différents et croisés autour de questions et d'expérimentations communes : ... … au-delà des modes de jeu assimilés et liés à la spécificité de l'instrumentarium propre aux percussions et de l'histoire de la composition pour ces instruments, le quatuor tient à élargir et étendre l'approche même de la percussion à un registre plus large touchant des formes de libération et de liberté en musique.

QWAT? fait ainsi découvrir des œuvres de la fin du XXème siècle dont peu d'entre nous ont pu faire l'expérience en tant qu'auditeurs et qui pourtant ont marqué l'histoire par leur authenticité et puissance d'invention.

En proposant d'approcher et d'aborder des démarches de compositeurs et compositrices et en faisant un travail approfondi d'interprétation, le quatuor propulse des expérimentations propres à la musique du XXIème siècle (dispositifs d'instruments, nouvelle électroacoustique, hybridations instrumentales et électroniques, partitions non notées, etc.) et suscite des créations nouvelles d’œuvres combinant composition, improvisation et élargissement de l’instrumentarium.





Qwat ? - Noisense #2 - Melodiotiosities - Sunset version - Forges de Trignac, avril 2017 from Imediagin 'ART on Vimeo.



Qwat ? - Noisense #2 - Melodiotiosities - version 1, tunnel des Forges de Trignac, avril 2017 from Imediagin 'ART on Vimeo.





Jean-Christophe Feldhandler est compositeur et percussionniste. Il a étudié avec Sylvio Gualda et Carlos Roque Alsina avant de faire partie du réputé quatuor Hêlios avec notamment Le Quan Ninh (autour des œuvres de John Cage, Kaija Saariaho, George E. Lewis, Vinko Globokar, Georges Aperghis, etc.). En tant qu’artiste complice de la scène nomade Athénor depuis plus de dix ans, il réalise de multiples créations et collabore régulièrement avec d’autres musiciens et improvisateurs.

Matéo Guyon est percussionniste et enseignant au CRD de Saint-Nazaire. Il joue et a joué dans plusieurs formations différentes (Tam Nà Vulinn, Orchestre de Bretagne, Tumbao Na'Ma', MoTa, Le CoON, Tree Home, Retro Users, Bokk, AZIL, Zounds, etc.) donnant lieu à des collaborations évolutives avec des musiciens provenant de parcours et de cultures musicales différentes notamment au sein du collectif nantais 1name4acrew, ce qui lui permet de vivifier et d’explorer les croisements de répertoires et de genres voire de les décaler et de les mettre en dialogue.

Bruno Lemaître est percussionniste et professeur au CRD de Saint-Nazaire. Il collabore à plusieurs formations de musique contemporaine (les ensembles Utopik, Rhizome et le trio Turbulences) et a travaillé avec les compositeurs Claude Ballif, Thierry Escaich, Laurent Durupt, François-Bernard Mâche, Bernard Cavanna, Arturo Gervasoni, etc. Depuis quelques années, les musiques improvisées, expérimentales et électroniques prennent une place importante dans ses projets artistiques.

Jérôme Joy est compositeur, improvisateur et interprète. Son parcours riche de rencontres lors de ses études en composition au CRR de Bordeaux et par la suite dans ses projets (Luis de Pablo, Ivo Malec, François Bayle, La Monte Young, Éliane Radigue, Pauline Oliveros, Christian Wolff, etc.) nourris de collaborations multiples avec d’autres musiciens et artistes (John Oswald, Kaffe Matthews, Gregory Whitehead, Keith Rowe, etc.), tout autant que de résidences et d’invitations à des festivals et événements internationaux dans de nombreux pays (USA, Canada, Japon, Europe, Egypte, etc.), lui permet aujourd'hui de continuer d'explorer en tous sens la musique expérimentale.

../QWAT/site/qwat26.jpg../QWAT/site/qwat11.jpg../QWAT/site/qwat42c.jpg






Bourges : 2019-10-24(Edit)

images plus bas / images below




XPRMNTL
24 octobre 2019
Concert du quatuor instrumental et expérimental QWAT ?
(Jean-Christophe Feldhandler, Matéo Guyon, Jérôme Joy, Bruno Lemaitre)
Prg du concert :
Close Constellations and a Drum on the Ground (2010-2018) de Michael Pisaro (pour crotales, guitares électriques, percussions et dispositifs électroniques)
Sculptures Musicales (1989) de John Cage
Noisense #2 Melodiotiosities pour 4 tam-tams (2014-2018), de Jérôme Joy

dans le cadre de Perspectiv'Act - Plate-forme Arts Visuels-Bourges / Renaissance / 500ans de Léonard de Vinci / 500 ans de Renaissance(s) en Région Centre-Val de Loire, ENSA École Nationale Supérieure d'Art de Bourges, CRD Conservatoire de Bourges, Ville de Bourges
— concert exceptionnel à la Halle au Blé, Bourges

Précédé par
le 21 octobre, atelier au CRD avec les élèves de la classe de percussions (Alain Pelletier)
Noisense #1 Rotatorattlers pour multiple percussions (2014), de Jérôme Joy : par QWAT ? et un groupe d'élèves ;

— les 22 et 23 octobre, workshop à l'ENSA Bourges, avec les étudiant.e.s du cursus et les artistes du post-diplôme Arts et Créations Sonores
Two Stones (2008) de Michael Pisaro, par QWAT ? (salle d'écoute, mardi 22 octobre, 14h)
Four6 pour quatre interprètes avec n'importe quelles sources sonores (1992), de John Cage, par QWAT ? (salle d'écoute, mardi 22 octobre, 19h)


La Renaissance découvre l'acoustique
« Si vous arrêtez votre navire, plongez une extrémité d’un long tube dans l’eau et mettez l’autre extrémité à votre oreille, vous pourrez entendre des navires situés à une grande distance de vous. » (Leonardo da Vinci, 1490)
L'époque de la Renaissance (Trecento, Quattrocento, Cinquecento) ramène à la spatialité, la volonté de maîtrise et de contrôle de l'espace : c'est la période où on commence à le machiner, à l'appareiller, et à le projeter.
À l'époque, la salle de concerts n'existait pas encore (il faudra attendre les Concerts Spirituels en 1650), les salles d'exposition non plus (elles existeront à partir des Académies vers 1670). Donc de fait les arts dialoguent avec l'architecture : les bâtiments, les espaces architecturaux, les places, etc.
Autant la Renaissance découvre et utilise l'acoustique comme une propriété sociale et physique des espaces, autant notre époque contemporaine va explorer et expérimenter tous les types et échelles d'espaces en tant que lieux artistiques et générateurs de nouveaux langages et de nouvelles écritures. Ainsi aujourd'hui la musique serait moins du temps, comme on l'a longtemps cru, que de l'espace.

../QWAT/site/qwat34c.jpg../QWAT/site/qwat33c.jpg
../QWAT/site/qwat37c.jpg../QWAT/site/qwat38c.jpg
../QWAT/site/qwat39c.jpg../QWAT/site/qwat36c.jpg
../QWAT/site/qwat40c.jpg../QWAT/site/qwat41c.jpg
../QWAT/site/qwat35c.jpg











   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2019 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).