On extended, boundless, vibratory and in-the-now sympathy music

http://jeromejoy.org/


  || NEWS                 || BIO   | SHOWS   | CATALOG                 || PROJE(C)TS   | MP3s   | CDs   | VIDEOS                         || BIBLIO   | STUDIES   | DOCUMENTATION   | PH.D.   | EDU                 | COLLECTIVE JUKEBOX   | NOCINEMA.ORG   | CONCERTS FILMS   || AUDITO   | QWAT?                   || home   | contact  |     |    🔎  |

  Last changed - (French time): 2013/12/04 10:51     > Recent changes

 


ProjectsIndexAlphaProjectsIndexChrono





../files/articles/pizmo/2012_pizmo_2b.jpg

2012 - ...(Edit)

pizMO(Edit)

(Jérôme Joy, Julien Ottavi, Christophe Havard)(Edit)



Free Noise Night#2, La Fabrique, Nantes (F), 2012
AudioBlast, La Fabrique, Festival Piksel(X), Nantes/Bergen (F/NO), 2012
• cd pizMO BLST, mai 2013, enregistrement 60', label Fibrr Records, FIBRR012, 2013. [go to cds]
Free Noise Night#3, Ateliers Bitche, Nantes (F), 2013
Free Noise Night#3, Petit Maroc, Saint-Nazaire (F), 2013



cliquez sur les images pour les agrandir — click images to enlarge


INTRO : : : : : : : : :




En 2001, la première formation de pizMO par Y.Dauby, J. Joy et J. Ottavi a publié et performé jusqu'en 2003 mediatec, pefalm, i.p. et nim, en France, à Monaco et aux USA. En 2012, le trio électronique noise pizMO renaît à Nantes.

pizMO, que nous avions formé à trois (Yannick Dauby et Julien Ottavi m'accompagnant), a été actif entre 2001 et 2003. Depuis mon installation dans la région nantaise, l'idée a germé de faire renaître ce trio (Christophe Havard remplaçant Yannick Dauby, installé depuis plusieurs années à Taïwan), en reprenant les mêmes règles qui ont présidé au moment de sa création. pizMO est un trio électronique d'improvisation prenant l'ordinateur comme instrument (chaque musicien est compositeur, et, dans ce cas, « comprovisateur ») ; les concerts ne sont pas préparés ensemble, aucune instruction, aucune « partition », aucune directive ou indication de jeu : le concert est l'œuvre elle-même, un moment sans véritables limites que chacun d'entre nous anime en direct ce qui se construit au fur et à mesure dans « l'écoute ». Le jeu en trio, dans ce cas similaire à un trio instrumental, permet la construction non concertée d'une répartition des registres (matériaux, occupation du spectre sonore, etc.) et d'une animation de dialogues (ou « trilogues ») en direct créant des fusions de matières et de timbres, des articulations de mouvements, et des jeux d'intensité. Le trio utilise des sons électroniques produits par synthèse et par traitements d'enregistrements (qui sont rendus non-reconnaissables par le fait qu'ils sont manipulés dans le son même, par l'utilisation extrême de stretching, par exemple). L'utilisation de sons électroniques permet de réaliser des matières très saturées et très bruitées qui évoluent continuellement par des jeux de variations, de superpositions, de masquages, de filtrages, d'éclairages et de ruptures, et qui prennent toute leur valeur dans des contrastes d'intensité sonore proche le plus souvent d'un niveau extrême (pour anecdocte, lors d'un concert en 2001 à Monaco, le trio pizMO avait déclenché les alarmes sismiques dans le bâtiment où il jouait sur le Rocher, provoquant le débarquement des équipes d'urgence de la police, de la sécurité et des pompiers, en plein milieu du concert). Le trio joue à fort volume afin d'obtenir une immersion sonore très physique et de proposer une écoute modulant sur des variations fines au sein des matières jouées. Cette immersion requiert d'équilibrer chaque concert sur des durées longues de l'ordre de 60 minutes environ. L'enjeu instrumental et compositionnel se base sur les choix des matériaux timbraux (complémentaires et permettant de créer des homogénéités et des variations de celles-ci) et sur la capacité à gérer des formes dynamiques sur des moments longs. En fait chaque jeu individuel est à la fois force de proposition et capacité d'écoute des autres jeux et de ce qui est en train de se passer : ce qui demande une précision et une disponibilité à tout moment. pizMO est un trio laptop instrumental timbral basé sur l'improvisation et la composition en direct.

Electronic noise-driven & improvisation-based trio
In 2001 the first pizMO group with Yannick Dauby, Jerome Joy and Julien Ottavi had released and performed until 2003 various works (mediatec, pefalm, i.p., nim) in France, in Monaco and in USA. In 2012 the electronic noise trio pizMO reborns in Nantes (F).





REVIEWS : : : : : : : : :




PIZMO - BLST CD
Every so often, pizMO emerges, bearing news from the Nantes noise scene—Christophe Havard, Jerome Joy and Julien Ottavi. Although not always the case, "noise" in Nantes, in my experience, carries less of the adolescent, rock-oriented vibe that it often does elsewhere, instead tracing its lineage back through the likes of Tudor ("Rainforest" was just recreated there a couple of weeks back by Ottavi and the crew at apo33). Make no mistake, "blst" is every bit as explosive as its title connotes, but one has the impression of hearing hyper-magnified activity that occurs at some micro-level, possibly within the entrails of DIY electronic devices of great complexity. It's a massive, 53-minute block of sound in one respect, but that block is a conglomerate, permeated with materials of varying density and color as well as pockets of air (or other gaseous substances). Hard to escape the aural illusion of magma, liquefying in immense heat, congealing into a smoky crust, fracturing, on and on but at the same time semi-alive, as though lava-based creatures are in the process of being formed. There's a danger of over-satiation; ensembles like pisMO tend to eschew sparseness and silence, requiring a constant bob and weave from the participants as they negotiate their way through a more viscous medium than classic AMM or post-AMM environs—no time is spent in contemplation. Now and then, they run up against a wall, sputter, emit a silly or teeth-grating sound or two, but generally they do a really impressive job at creating a living, variegated form. As with much of the successful music in this neck of the woods, I'd love to have heard this immersed in a large space, hordes of speakers surrounding. As is, "blst" is a fine document, robust, writhing and tentacular. (Brian Olewnick) — June 26, 2013 — http://olewnick.blogspot.fr/2013/06/pizmo-blst-fibrr-every-so-often-pizmo.html



PIZMO - BLST CD
pizMO est un trio qui a débuté il y a maintenant une dizaine d'années, s'est interrompu en 2003, pour reprendre du service en 2012 avec Christophe Havard, Jérôme Joy et Julien Ottavi à l'électronique et aux ordinateurs. Je 'avais pas entendu la première formation avec Yannick Dauby à la place de Christophe Havard, mais j'espère que celle-ci sera moins éphémère, car elle vaut vraiment le détour. J'ai pu les voir il y a quelques jours dans une petite salle de verre et de carrelage (avec quelques tapis pour atténuer), et ces assauts soniques par vagues restent une "expérience d'écoute" plutôt mémorable. Sur blst, la même sensation d'avoir affaire à un micro-organisme sonique et bruitiste. Car pizMO évolue selon des règles que l'on ne comprend pas tout le temps ou auxquelles on ne s'attend pas. La forme semble dictée par la "prise de risque" dont parle Karkowski. Si Jérôme Joy utilise un logiciel hi-tech pour faire une nappe sonore lisse, brillante et continue, Christophe Havard s'emploiera à produire des larsens à la limite du supportable, sous forme de ruptures discontinues, tandis que Julien Ottavi prendra un malin plaisir à réutiliser des matériaux de récupération avec des techniques apparentées au lo-fi. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, car pizMO joue sur les effets de surprise, sur la déconstruction et les prises de risque. Tout est affaire de contrastes et de ruptures, de reliefs et d'assauts. Opposition des textures et des couleurs, contrastes d'intensité, dialogue entre le continu et le discontinu, opposition des techniques de production sonore, entre le grave et l'aigu, le sale et le propre, la violence et le calme, etc. Voilà pourquoi pizMO ressemble à un micro-organisme, car le trio agit selon ses règles propres, des règles auxquelles nous ne sommes pas habitués et qui produisent des "expériences d'écoute" surprenantes. blst ressemble à une fourmilière bruitiste aux mouvements incessants, des mouvements continus et des soubresauts inattendus, des mouvements qui jouent sur la surprise et les seuils de tolérance, ainsi que sur les contrastes et les oppositions internes. Recommandé. (Julien Héraud, Improv Sphere) — mardi 25 juin 2013 — http://improv-sphere.blogspot.fr/2013/06/pizmo-blst.html





WWW : : : : : : : : :


homepages : http://christophe-havard.net/ - http://jeromejoy.org/ - http://noiser.org/ -
archives & manifesto : http://pizmo.free.fr/ -
label/artel : http://www.apo33.org/ - http://fibrr.apo33.org/
http://tiramizu.net/





A HARSH NOISE TRIO PROJECT : : : : : : : : : Christophe Havard, Jérôme Joy, Julien Ottavi.


We create experiences and ambiances with audio architecture & environment.
We are an incognito collective of artists and musicians experimenting with audio.
We reactualize a post-audio drifting theory thru sound-systems, electronics and computers.
We explore portable, mobile, temporary & immersive audio spaces and camps.
We favour downloading forms, immaterial works and time-based events.
We experiment micro-forms & replicas & duplicatas & palimpsests.
We develop social tactics & share a creative, experimental workspace.
We open up a lo- & hi- tech critical audio-lounges and a musical fluxes.
We push DIY and DBO (done by other) to finally DWO (done with others) actions.
We are neither a vaporware, nor a software, nor a hardware but a collective manufacturing listenings.
We become only operators of the downfall of the centralized systems.
We say networks = free & critical co-op production-diffusion-distribution spaces.
We extend virtual homestudios to virtually everyone.
We provide temporary audio & handy interfaces & spaces for shared spare-time social occupations.
We want to extend the notion of soundscape to sonic & environmental netscape (soundwalks to netwalks).
We want to change the way you listen to the world and to your immediate environment.
We expand telematic situations and sonic & musical revolutions.
We work on sampled & non-stop streams & audio TAZ.
We will be able to remain anonymous, no need of buzz & big hits to go forward.
We plug our fingers out of your ears and open up your senses.
We use nanosounds and macrosounds.
We are involved in digital ecology.
We want a direct economy.
We ignore music industry.
We simply do research and experimental creation.
We are audio datasquares and we open audiophonic picnics.
Wear headphones and switch on your sound-systems.
(pizMO, sept. 2001, updated dec. 2012)


"Pizmo is firstly an unknown collective of artists and musicians experimenting new audio prospects.
They create experiences and ambiances with audio architecture & environment.
They explore temporary & immersive audio spaces and camps.
Pizmo, according to his label favour downloading forms, immaterial works and time-based events.
They push DIY(done by yourself) and DBO (Done by other) to finally DWO (done with others) actions.
Seen as operators of the downfall of the centralized systems,
they want to spread telematic situations and pursuit sonic & musical revolutions.
The purpose of this new CD is to change the way people listen the world and their immediate environment.
By ignoring music industry, Pizmo will be able to remain anonymous,
no need of buzz & big hits to go forward. Wear headphones and switch on your sound-system
to discover BLST from Pizmo." (label info - BLST cd)
Nous créons des expériences et ambiances audio architecturées et environnementales.
Nous sommes un collectif incognito d'artistes et musiciens en expérimentation audio.
Nous réactualisons une théorie de la dérive post-audio : systèmes son, électroniques et informatiques.
Nous explorons des espaces & campings audio mobiles, portables, temporaires et immersifs.
Nous favorisons les formes téléchargeables, immatérielles et temporelles.
Nous expérimentons des micro-formes, répliques et palimpsestes.
Nous développons des tactiques sociales & partageons des espaces créatifs et expérimentaux.
Nous ouvrons des pique-niques critiques lo- et hi-tech, et des flux musicaux.
Nous faisons évoluer les actions DIY et DBO (faits par d'autres) vers celles DWO (faits avec d'autres).
Nous ne sommes ni un effet d'annonce, ni un logiciel, ni une machine, mais un collectif fabriquant des écoutes.
Nous devenons des opérateurs de la chute des systemes centralisés.
Nous disons réseaux = espaces libres et critiques de coopération de production-diffusion-distribution.
Nous étendons les homestudios virtuels pour virtuellement tout un chacun.
Nous proposons des interfaces et espaces temporaires audio pour des occupations sociales partagées.
Nous voulons étendre la notion d'environnement sonore vers celle de réseau environnemental sonore.
Nous voulons modifier votre maniere d'écouter le monde et votre environnement immédiat.
Nous étendons des situations télématiques et des révolutions sonores et musicales.
Nous travaillons sur des TAZ audio et des flux infinis et samplés.
Nous resterons incognito, pas besoin de notoriété pour avancer.
Nous ouvrons vos oreilles et vos sensations.
Nous utilisons des nano-sons et des macro-sons.
Nous sommes engagés dans une écologie numérique.
Nous voulons une économie directe.
Nous ignorons l'industrie musicale.
Nous faisons tout simplement de la recherche et de la création expérimentale.
Nous sommes un espace audio ressource et nous ouvrons des pique-niques audio.
Portez des écouteurs et allumez vos sonos.

(pizMO, sept. 2001, mise à jour dec. 2012)





CDs : : : : : : : : : :


../files/articles/pizmo/blstb.jpg

(released 06/2013 / Fibrr Records — http://fibrr.apo33.org/ )
plus d'info sur le cd / more info on BLST : CDs page





AUDIO : : : : : : : : : :


Live recording (freenn) (7 nov 2012) (37mn)




Live recording (blst) (23 nov 2012) (60mn) -- cd blst (Fibrr Records)







VIDEOS : : : : : : : : :


pizMO - Live @ Plateforme Intermedia - La Fabrique - Nantes/FR - 23/11/12
'''live improv electronic / noise'''
Christophe Havard, Jerome Joy, Julien Ottavi
Festival AudioBlast

pizMO - Live @ Plateforme Intermedia - La Fabrique - Nantes/FR - 07/11/12 from apo33 on Vimeo.






IMAGES : : : : : : : : :


../files/articles/pizmo/2012jj.jpg ../files/articles/pizmo/2012jo.jpg ../files/articles/pizmo/2012ch.jpg
(Jérôme Joy) - (Julien Ottavi) - (Christophe Havard)



../files/articles/pizmo/2012_pizmo_1b.jpg ../files/articles/pizmo/2012_pizmo_2b.jpg
(concert pizMO, 2012)



../files/articles/pizmo/2013_pizmo_1.jpg ../files/articles/pizmo/2012_pizmo_4.jpg
../files/articles/pizmo/2013_pizmo_2.jpg ../files/articles/pizmo/2012_pizmo_3.jpg ../files/articles/pizmo/2012_pizmo_5.jpg
(concert pizMO, 2013)








Projects alpha index/index des projets : — Projects



../files/articles/pizmo/2001_pizmo_1b.jpg../files/articles/pizmo/2003_pizmo_2b.jpg../files/articles/pizmo/2003_pizmo_3b.jpg

2001 - 2003(Edit)

pizMO(Edit)

(Jérôme Joy, Julien Ottavi, Yannick Dauby)(Edit)



Médiatheque, Nice, 2001
Logoscope, Monaco, 2001
Porte d'Italie, Toulon, 2003
SFMOMA, San Francisco, 2003
cd pizMO pefalm, label Tiramizu, tiracd 001, 2003. [go to cds]
cd pizMO i.p., label Tiramizu, tira 004, 2005. [go to cds]
cd 33rpm, featuring pizMO nim, label 23five Inc. & SFMOMA San Francisco, 23F/SFM 903, 2003. [go to cds]



cliquez sur les images pour les agrandir — click images to enlarge


WWW archives : : : : : : : : :

archives 2003






Le projet du trio pizMO (Yannick Dauby, Jérôme Joy, Julien Ottavi) entre 2001 et 2003 a été de développer des moments musicaux événementiels quasi-improvisés et programmés à partir de dispositifs audio-numériques, électroniques et informatiques. Le concert est pour eux une sorte de "campement" temporaire (free laptop party ou open audio streaming), une interface momentanée de leurs activités en continu sur les réseaux et sur les médias qu'ils explorent (radio, édition, p2p, streamings, etc.). Lors de ces événements, ils s'associent à des collectifs vidéo temps réel. PizMO, acronyme de Projet Intermittent de Zone Musicale Objective, gravite autour d'un maillage constitué d'autres projets comme Formanex, Kalerne.net, collectivejukebox.org, radiolabo, picNIC, PacJap, Apo33, Nomusic.org, Tiramizu, etc.

The pizMO collective project develops physical & immersive musical moments that are improvized and programmed starting from digital audio, electronic and data-processing systems. The concert is for them a kind of temporary "camping" (free laptop party or open audio streaming) - acapamentos -, a temporary space for their non-stop activities on the networks and medias they continuously explore (radio, p2p, streamings, etc). PizMO, acronym of Intermittent Project of Objective Musical Zone, involves other projects like Formanex, Kalerne.net, collectivejukebox.org, radiolabo, picNIC, PacJap, Apo33, Nomusic.org, Tiramizu, etc.





A TRIO PROJECT :' : : : : : : : : Yannick Dauby, Jérôme Joy, Julien Ottavi.


We create experiences and ambiances with audio architecture.
We are an anonymous collective of artists and musicians experimenting w/ audio & radio.
We reactualize a drifting theory thru post-radio, sound-systems and computers.
We explore portable, mobile, temporary & immersive audio spaces and campings.
We favour loading forms, immaterial works and time-based objects.
We experiment micro-forms & replicas & duplicatas & palimpsests.
We develop social tactics & share a creative, experimental, workspace.
We open up a lo- & hi- tech critical audio-lounge and a musical floodnet.
We push DIY to DBO (done by other) and finally DWO (done with others) actions.
We are not vaporware, software, hardware but listening groupware.
We become only operators of the downfall of the centralized systems.
We say networks = free co-op production-diffusion-distribution-critical spaces.
We extend the virtual homestudio to virtually everyone.
We provide temporary on-air audio & handy interfaces for spare-time social occupation.
We want to extend the idea of soundscape to webscape (soundwalks to webwalks).
We want to change the way you listen to the world and to your immediate environment.
We expand telematic situations and sonic revolutions.
We work on sampled & non-stop streams & audio TAZ.
We will be able to remain anonymous.
We plug our fingers out of your ears.
We use nanosounds and macrosounds.
We are involved in digital ecology.
We want a direct economy.
We ignore music industry.
We simply do research.
We are audio datasquares and we open radiophonic picnics.
Wear headphones and switch on your radio.
(pizMO, sept. 2001)





CDs : : : : : : : : : :


../files/img/cd_pizmob.jpg
pizMO - pefalm
Label Tiramizu - tiracd 001 -
Live recorded in 2001 -
—————————————————————
http://tiramizu.net/
../files/img/cd_i.pb.jpg
pizMO - i.p.
Label Tiramizu - tira 004 -
Live recorded in 2003 -
—————————————————————
http://tiramizu.net/
../files/img/cd_sfmomab.jpg
featuring nim by pizMO
33RPM (Ten hours of sound from France)
w/ Kasper T. Toeplitz, Kristoff K.Roll, Jean-Claude Risset,
Lionel Marchetti, Christophe Havel, Laurent Dailleau,
Mathieu Chamagne, pizMO, Jean-Philippe Gross, Mimetic -
2003 - Label SFMOMA / 23Five Inc. -
—————————————————————
http://www.23five.org/

go to info CDs





AUDIO : : : : : : : : : :


Live recording (pefalm) (15 sept 2001) (67mn) -- cd pefalm (Tiramizu)




Live recording (i.p.) (6 mar 2003) (79mn) -- cd i.p. (Tiramizu)




Studio recording (nim) (sept 2003) (7mn) -- cd 33RPM - Ten Hours from France (23fiveInc/sfmoma)







IMAGES : : : : : : : : : :


../files/articles/pizmo/2001jj.jpg../files/articles/pizmo/2001jj2.jpg (Jérôme Joy)
../files/articles/pizmo/2001jo.jpg../files/articles/pizmo/2001jo2.jpg (Julien Ottavi)
../files/articles/pizmo/2001yd.jpg../files/articles/pizmo/2001ydchjo.jpg (Yannick Dauby)




../files/articles/pizmo/2001_pizmo_1b.jpg
(concert pizMO, 2001)




../files/articles/pizmo/2001_affiche-pizmob.jpg
(Affiche pizMO, 2001)
t../files/articles/pizmo/2003_presse_pizmo_1b.jpg
(Libération, 2003)
t../files/articles/pizmo/2003_presse_pizmo_2b.jpg
(Revue Chronicart, 2003)




../files/articles/pizmo/2003_pizmo_ip_2.jpg ../files/articles/pizmo/2003_pizmo_ip_1.jpg
../files/articles/pizmo/2003_pizmo_ip_3.jpg ../files/articles/pizmo/2003_pizmo_ip_4.jpg
../files/articles/pizmo/2003_pizmo_ip_5.jpg ../files/articles/pizmo/2003_pizmo_ip_6.jpg
../files/articles/pizmo/2003_pizmo_ip_7.jpg
(concert pizMO, i.p., Toulon, 2003)
(video : studionex)




../files/articles/pizmo/2003_33rpm.jpg
(33RPM, SFMOMA, San Francisco, pizMO, 2003)






Projects alpha index/index des projets : — Projects










   
   
   
    [Edit] [Hist] [UP] [List] [New]   [Log out]


1995/2019 — Powered by LionWiki 3.1.1 — Thanks to Adam Zivner — webmaster & webdesign : Jérôme Joy — Author : Jérôme Joy — Any material is under copyleft © with in-line & in-text attributions —
http://jeromejoy.org/ — Hosted by nujus.net NYC since 2007, and by The Thing NYC (between 1995-2007 — Thanks to Wolfgang Staehle and the Thing team).